Merlin l’enchanteur de Kaamelott

Merlin l'enchanteur druide de kaamelott
Il ne sait pas se changer en corbeau, ne sait pas faire de puissante potion magique, n'arrive pas à lancer de sorts... Le druide de Kaamelott est un champion.

Le si célèbre Merlin l’enchanteur ! Le puissant et légendaire druide qui permis à Arthur de s’emparer de l’épée Excalibur et de devenir le Roi Arthur.

 

L’histoire de Merlin

Fils d’un démon et d’une mère humaine, il devient un puissant magicien. Il a la capacité de se changer en animal, de commander aux éléments.
Dans le cycle arthurien, il épaule le Roi dans sa quête du Graal. Il le conseille, ainsi que les chevaliers de la Table Ronde, prédit les batailles et y prend part.

Mais pour Alexandre Astier… Merlin prend rapidement un autre visage.

 

Merlin dans la série Kaamelott

Dans la série TV Kaamelott, Merlin est bien un druide qui va accompagner le Roi Arthur dans sa quête du Graal et devenir l’enchanteur officiel du château de Kaamelott.

Seulement ici, on se demande bien où sont passées ses si impressionnantes facultés !

Il est rapidement mis en concurrence et en défaut face à un enchanteur fourbe et opportuniste, mais aussi très puissant et redouté : Elias de Kelliwic’h.

Lors de leur première rencontre, Elias s’adressera d’ailleurs à Merlin telle que le veut la tradition druidique, en citant ses hauts faits :
« enchanteur de Bretagne, grand vainqueur de la Belette de Winchester, concepteur de la potion de guérison des ongles incarnés, auteur du parchemin Le Druidisme expliqué aux personnes âgées (…) »

Comment dire… Ça casse un peu l’image du puissant magicien qu’est censé être Merlin, et renvoie plutôt l’image d’un bon vieux papy doublé d’un branquignole.

Et en effet… Merlin est un véritable champion lorsqu’il s’agit de ne pas en branler une.
Il foire tous les sorts ou les potions qu’il entreprend. Il ne pige souvent pas grand-chose aux consignes que lui donne le Roi Arthur.

Chargé de représenter le royaume auprès des autres druides de Bretagne lors de rencontres officielles, Merlin n’est bon à rien : incapable de se transformer, incapable de jeter des sorts impressionnants, incapable d’improviser des blagues (voir épisode du Rassemblement du Corbeau) …

Pour Arthur, Merlin n’est qu’un gros nul !
Et chaque critique ou remarque a tendance à vexer ce bon vieux Merlin, qui menace sans cesse de quitter l’aventure pour retourner dans sa forêt, s’occuper des loups et cueillir des champignons.

Merlin a un véritable talent pour sembler toujours étonné de ce qu’on lui demande et des situations catastrophiques engendrées : les autres n’ont qu’à être clairs lorsqu’ils expriment des besoins, et n’ont qu’à bien l’écouter.

Toutefois, il lui arrive de réussir de belles choses, comme la potion d’invincibilité ! Par erreur… et sans savoir comment la reproduire.
Il sauve aussi le Roi Arthur d’une blessure mortelle lors d’une bataille, alors que la fée Morgane vient pour l’emporter à Avalon. Il réalise un onguent cicatrisant, normalement à base de cerises, avec des châtaignes, et sauve le Roi. Et finit par s’empiffrer avec le reste d’onguent

Arthur et Elias ne sont pas les seuls à voir en Merlin un enchanteur de pacotille.
Les autres chevaliers de la Table Ronde qui ont de temps en temps besoin des potions ou sortilèges du druide n’ont pas une meilleure estime de lui.
En premier lieu, les chevaliers Perceval et Karadoc, toujours partants pour enquiquiner le druide avec leurs idées de génie.

Alors, un vrai gros naze ?
Merlin finit par dévoiler que s’il ne vit pas au grand air dans la forêt, et qu’il a un toit au-dessus de la tête, il perd quasiment tous ses pouvoirs. Ce n’est donc pas de sa faute !

Notez que Elias lui… s’en sort à merveille, même au château.

 

Répliques de Merlin

Dans Kaamelott, ce Merlin l’enchanteur là nous en sort de belles !
Voici quelques répliques bien sympathiques pour juger de son niveau.

 

[Avec l’onguent qui a servi à sauver Arthur]

« J’adore la châtaigne. Je m’en ferais péter le bide. Vous en voulez ? »

« – Qu’est-ce qui est petit et marron ?
Élias de Kelliwic’h : Un marron.
Putain, il est fort ce con. »

« Franchement, une potion pour faire pisser bleu, ça presse forcément la minute ? »

« Moi, je dis que c’est magique à cause des merdes qui pendouillent, mais ça se trouve, c’est pas ça… »

« Invoquer une meute de loups ? Moi je veux bien, mais je vous préviens : s’ils se retournent contre nous pour nous bouffer les miches, vous viendrez pas pleurer ! »

« Moi j’ai vomi deux fois mais c’est moi qu’ai ramassé ! »

« Arthur: Tout ce qui était sous le joug de mon de mon père quoi.
Merlin: Sous le ?
Arthur: Sous le joug.
Merlin: Le ?
Arthur: Le Joug.
Merlin: Comme le joug de fruit ? »

« Au fait, j’sais plus qui c’est qui m’a dit d’vous dire, il faut qu’vous fassiez blanchir des champignons. »

 

Quelques autres illustres personnages de la série :

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire
Suivez-nous :
Retour haut de page