Léodagan dans Kaamelott, le roi de Carmélide

Seigneur Léodagan dans Kaamelott
Léodagan est roi de Carmélide et n'a pas sa langue dans sa poche. Brut, sévère, il est toujours partant pour une bonne séance de torture, une catapulte ou une tourelle de défense.

Incarné par Lionel Astier, le père d’Alexandre et Simon Astier, Léodagan est chevalier de la Table Ronde et roi de Carmélide.

 

L’histoire de Léodagan

Dans la légende arthurienne, Léodagan est roi de Carmélide et au service d’Uther Pendragon, père d’Arthur.
Il est le gardien de la Table Ronde. Dans le cycle arthurien, il n’est pas chevalier colérique et belliqueux tel que présenté dans la série.

Il est effectivement le père de Guenièvre. Il donnera sa main à Arthur ainsi que la Table Ronde en dot ainsi que des chevaliers, et est un précieux soutien du Roi Arthur pour constituer son royaume de Camelot.

Dans la série TV Kaamelott, Alexandre Astier joue avec ce personnage central et en fait un roi bourrin, qui ne discute pas, qui fonce.

 

Léodagan dans la série Kaamelott

Léodagan le roi de Carmélide, dit le sanguinaire.
Chevalier de la Table Ronde, il commande les forces armées (après le roi) et est responsable de la défense du royaume de Logres.

Brut, sévère, colérique… Léodagan ne mâche pas ses mots et ne fait pas dans la dentelle.
Il n’est pas diplomate pour un sou, avec personne et pas même avec le roi.

Léodagan de Carmélide

 

Elevé à la dur par son père, Goustan de Carmélide dit « Goustan le Cruel », il apporte avec lui au royaume de Kaamelott les traditions cruelles et sans pitié de Carmélide : penchant prononcé pour la torture et l’exécution, répression… Jusqu’à se réjouir au petit matin de l’odeur de la chair humaine venant d’un bûcher !

C’est un roi autoritaire doublé d’un redoutable seigneur de guerre qui a l’habitude qu’on plie face à lui.
Il n’a toutefois pas besoin d’en venir aux mains pour s’imposer : sa stature, son charisme, ses discours incisifs font le job.

Pour lui, un roi doit être ferme, dur, et sa parole incontestée.
Il reproche souvent à Arthur d’être mou, de manquer d’ambition ou de conviction, de ne pas suffisamment réprimer ses adversaires ou les paysans.

Pourtant dans la série, le personnage tolère l’autorité du Roi Arthur, autorité conférée par Excalibur et par les dieux, car cela lui assure une place de premier ordre dans la gestion du royaume et à la Table Ronde.

Dans de nombreux épisode, le jeu s’articule beaucoup entre la diplomatie ainsi que l’empathie d’Arthur, et le caractère colérique et brutal de Léodagan.
Lorsque le premier est prêt à écouter les paysans se plaindre de leurs conditions, le deuxième veut cramer leurs fermes.
Lorsqu’Arthur est enclin à accorder une seconde chance à ceux qui ne respectent pas la loi, Léodagan les fait mettre au bûcher.
Ses solutions sont radicales et sans appel.

Les scènes de doléances ou de négociations diplomatiques donnent souvent l’impression du bon et du mauvais flic.
Au moindre pet de travers, Léodagan menace des pires sévices et de faire s’abattre la colère du royaume. Puis le Roi Arthur, ré-unificateur du peuple et des clans fédérés, tente de se montrer ferme mais magnanime.

En somme, si vous décevez encore le Roi, vous aurez affaires à Léodagan, et ce n’est plus la même musique.

le seigneur Léodagan dans la série TV

 

Répliques de Léodagan

Le personnage de Léodagan nous régale dans Kaamelott de son caractère de cochon, son impulsivité et ses répliques cinglantes.
Voici une petite collection de ses citations.

 

[Arthur : De toute façon faudra bien vous y faire parce qu’à partir de maintenant, on va s’appeler Les Chevaliers de la Table Ronde !]
« Encore une chance qu’on se soit pas fait construire un buffet à vaisselle, hein ! »

« Sans vouloir la ramener, la seule différence concrète avec des briques, c’est que vous appelez ça des tartes ! »

« Ah bah c’est sûr qu’c’est pas Jo l’Rigolo. »

« J’pense pas que deux trous-du-cul soient plus efficaces qu’un seul ! »

« Euh… C’est moi ou y a une ambiance de merde ? »

« Il dit tellement rien qu’on dinerait avec un tabouret ce serait pareil. »

« Ma parole, des engins comme vous, ça devrait être fourni avec une notice ! »

« Personnellement, la condition paysanne, j’me la taille en biseau, voyez. »

« En tout cas, on a cramé leur tueur, s’ils veulent le récupérer, il est facile à transporter. »

« Moi une fois, j’étais tellement raide que j’avais l’impression de me faire attaquer de tous côtés, j’me défendais, j’me défendais… En fait, j’étais dans un pâturage, j’ai tué 76 chèvres ! »

« Bon par exemple moi j’adore les fraises, bon bah si j’bouffe 3 bassines de fraises en 1 heure ah bah j’choppe la chiasse hein, j’suis comme tout l’monde hein… »

« Ben moi en général, je lui réponds « merde ». En principe ça colle avec tout. »

« J’ dis déjà pas merci dans ma langue, alors je vais pas l’apprendre en picte. »

 

Autres personnages importants de la série :

 

Photos = captures d’écran d’épisodes

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire
Suivez-nous :
Retour haut de page