Guide :

Pourquoi la couleur verte pour les fonds verts ?

Fond vert et couleur peau humaine

La couleur verte est très peu présente dans la peau humaine.
Lors du traitement des images en post-production, on supprime tous les pixels verts sans altérer la peau des acteurs.

Le logiciel de montage vidéo ou de retouche photo peut donc facilement supprimer le fond vert pour une incrustation, tout en conservant les personnages et autres objets intacts.

 

Ça ne marche qu’avec le vert ?

Non, on utilise aussi des fonds bleus.
Mais ceux-là servent surtout au cinéma, car il faut alors vraiment très bien les éclairer et s’en servir. Beaucoup de gros éclairages puissants, ça veut dire un gros budget.

Pour un freelance qui fait de la vidéo, ou un amateur qui fait de l’incrustation pour le plaisir, les coûts et le travail avec tout cet équipement sur fond bleu serait déraisonnable.
Même un Youtubeur ou tiktokeur semi-pro ou pro qui ferait beaucoup d’incrustations pour ses vidéos de gaming, unboxing etc n’investirait pas nécessairement dans tout l’éclairage et que le montage du studio nécessaire.

Après sur le principe, un logiciel de traitement d’image pourrait très bien supprimer un fond jaune ou rouge.
Mais comme ces couleurs sont très présentes dans la peau humaine… votre tête disparaîtrait aussi et ce serait irrattrapable au montage.

 

Vert pomme, vert foncé ou kaki : une différence ?

Alors oui vous l’aurez surement remarqué, la quasi-totalité des accessoires vendus pour l’incrustation ont à peu près toujours la même couleur, ou en tout cas elle est très proche.

Il va s’agir d’un vert plutôt clair et vif, qui ressort très bien surtout lorsqu’il est éclairé correctement.

Il ne doit pas être trop clair non plus (donc on évite le vert pomme) : il tirerait trop vers le blanc lors de la suppression des pixels, d’autres à la tonalité similaires sur des habits, objets ou comédiens pourraient aussi disparaître.

Trop foncé ou tirant vers le marron comme la couleur kaki, il serait là encore trop proche de certaines teintes présentes dans la peau et les cheveux.
Il y aurait aussi moins de contraste entre le fond vert et les acteurs, donc plus de risque de supprimer des pixels qui seraient à conserver dans l’image.

 

Pas de suppression des yeux ?

Déjà, on estime qu’il n’y a qu’environ 2% de la population qui a les yeux verts.
Il y a donc de grandes chances pour les acteurs et comédiens, ou vous-même si vous montez votre studio à la maison, n’ayez aucun problème.

Ensuite le vert des yeux est malgré tout suffisamment différent des tons du fond studio pour que les logiciels fassent la distinction et ne les suppriment pas au montage (sinon, le rendu serait vraiment très bizarre).

 

Et pour filmer des animaux ?

Eh bien là ce sera surement plus délicat.

Un chien ou un chat, vous n’aurez aucun problème : leur pelage, tout comme la peau humaine, ne contient quasiment pas de couleur verte.

Par contre avec un reptile ou un oiseau, il y a tout de suite beaucoup plus de chances que ça ne fonctionne pas car les écailles ou le plumage auront du vert très présent.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents
    Retour haut de page