Le yoga aérien ou Fly Yoga : relaxation, douleurs de dos et lâcher prise

Séance de Yoga aérien avec un hamac
Le Yoga en douceur avec un hamac, c'est le yoga aérien ou fly yoga. Une technique excellente pour le dos et pour lâcher prise.

Activité qui se fait de plus en plus connaître, le yoga aérien séduit chaque année plus de professeurs de yoga et de personnes qui souhaitent bénéficier des bienfaits de cette méthode.

 

Qu’est-ce que le yoga aérien ?

Le Yoga aérien se pratique en salle et avec un hamac

Il existe plusieurs méthodes qui se répandent dans le monde depuis une plus d’une dizaine d’année. On va parler de flying yoga, de yoga aérien ou suspendu.
Le principe de base et les objectifs recherchés sont les mêmes : pratiquer une activité physique, de l’exercice entre le fitness et le yoga, dans un hamac suspendu au plafond. Cela permet d’effectuer des postures impossibles à faire au sol, de se relaxer et décompresser, en douceur ou de façon plus dynamique.

 

AntiGravity ou Fly Yoga ?

Ces deux méthodes sont au final très proches.

La première, AntiGravity, est apparue aux Etats-Unis via son créateur Christopher Harrison, un cascadeur et gymnaste américain. C’est au début des années 2000 qu’il pense à utiliser un hamac pour réaliser des postures à la fois de fitness et de yoga, pour s’entraîner tout en épargnant ses blessures. Et la méthode fait un carton, puis s’exporte dans le monde.

Le Fly Yoga est une méthode créée par une française, Florie Ravinet.
Celle-ci est plus douce et peut être déclinée pour les femmes enceintes avec des cours spécialement prévues pour elles, alors que le yoga aérien va leur être en général déconseillé.

 

Quels sont les bienfaits du yoga aérien ?

Les bienfaits sont multiples sur tout l’organisme et aussi le mental.

Comme toute séance de yoga, on fait travailler les jambes et les bras, les abdominaux, les fessiers… mais ici avec des mouvements évidemment différents et uniques.
On va se servir des jambes pour enrouler le tissu et se suspendre, on force sur les bras pour se tracter et se hisser, les abdos pour remonter ou maintenir son équilibre… c’est un exercice complet.

Ensuite le gros avantage du yoga suspendu est de pouvoir réellement détendre et décompresser la colonne vertébrale, le tout en douceur.

Le yoga aérien est également très bon pour la circulation sanguine grâce aux inversions (tête en bas) et aux différents mouvements et points de pressions avec le tissu, des mouvements que l’on ne pourrait pas reproduire sur un simple tapis de yoga. On oxygène mieux le cerveau et le visage.

Il permet aussi de se relaxer et de lutter contre le stress, notamment par son côté amusant.
Suspendu ainsi à son bout de tissu, se balançant au-dessus du sol et tournant… on a l’impression d’être à nouveau des enfants qui jouent dans une balançoire, c’est ludique et on oublie plus facilement le stress du quotidien.

Enfin le yoga aérien va soulager les douleurs du dos, musculaires, lombalgies et autres problèmes articulaires.
Si les effets peuvent être ressentis dès le premier cours, il semble qu’il faille en compter environ 3 pour bien s’y adapter et en profiter pleinement.

 

La méthode Fly Yoga

Florie Ravinet est la fondatrice de la méthode Fly Yoga, développée avec des kinésithérapeutes.

Après une période de convalescence et un changement dans sa vie professionnelle, elle décide de faire un tour du monde, rencontrer des personnes qui l’inspirent et pratiquer le yoga un peu partout : Etats-Unis, Japon, Australie, Inde…
Elle est certifiée Yoga Alliance USA, coach sportive, formée à la méthode De Gasquet, pour travailler les abdominaux et protéger le périnée…
Une fois rentrée en France, elle travaille sur sa propre méthode avec une équipe de kinésithérapeutes.

C’est d’ailleurs la seule méthode de yoga en hamac approuvée par des professionnels de la santé : kiné, ostéopathes, psychologues.

Elle a depuis formé des centaines de professeurs de yoga à cette méthode du Fly Yoga, qui initialement présente à Paris se retrouve désormais un peu partout.
A noter que son programme est officiel et que Fly Yoga est datadocké.

Il existe aussi des modules spécifiques pour les enfants et pour les femmes enceintes.
Car oui, Florie Ravinet a développé sa méthode avec l’aide d’une kiné prénatale. Cela permet de soulager notamment les douleurs de dos et des jambes, dont souffrent beaucoup de femmes enceintes, mais tout en douceur et sans faire prendre le moindre risque.

 

Yoga aérien pour tous

Si l’on lit des témoignages de personnes qui suivent ces cours, on y voit souvent des femmes.
Et en regardant photos et vidéos, on voit des postures impressionnantes en se disant qu’il faut déjà un très bon niveau et être très sportif pour y arriver.

Mais en fait le yoga aérien est en pratique adapté à toutes et tous : pas de restriction d’âge, chacun et chacune peut s’y essayer.
Il y a bien sûr quelques recommandations à suivre, par exemple ne pas en faire pour les femmes enceintes (sauf cours spécialement prévus pour), ne pas avoir de problème cardiaque ni de vertiges. Le mieux reste de poser la question à un professeur.

 

Quel poids peut supporter le hamac ?

Une question que l’on se pose souvent avant de se lancer dans le cours : est-ce que le hamac va tenir ?
Après tout on remue, bouge, exécute des inversions dans ce morceau de tissu accroché au plafond. Eh bien oui rassurez-vous, le hamac supporte environ 400 à 500 kg, largement de quoi pratiquer son activité en toute sérénité et se relaxer.

Crédit photo : wikimédia

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire
A lire

Vous aimerez aussi

Retour haut de page