Faire un piège à mouches maison, facilement et pas cher

Lutter contre les mouches à la maison
Les mouches peuvent vite taper sur les nerfs à la maison ou dans un appartement. Elles vous tournent autour, se posent sur vous, vont pondre dans la nourriture... Comment passer un été tranquille ?

Votre maison est envahie par les mouches ? Impossible de manger tranquillement en terrasse ou ni de profiter d’un bon bouquin tellement elles sont envahissantes ?

Voici quelques astuces pour faire un piège à mouches efficace et pas cher.

 

Utiliser une bouteille vide

Une excellente base pour faire un piège à mouches rapidement, facilement et à vraiment pas cher : utiliser une bouteille d’eau vide.

Prenez une bouteille en plastique d’1 ou 2 L.
Coupez-la en deux avec des ciseaux ou un cutter. Ne vous embêtez pas à chercher à couper très droit, ou très bien… ça reste un piège à mouches à pas cher !

Retournez la partie haute et placez-la dans la partie inférieure : cela forme un entonnoir qui empêchera les mouches de ressortir.

Fixez la partie haute à la partie basse, avec des agrafes : solide et efficace.
Au besoin, vous pouvez utiliser du scotch. Selon la forme de votre bouteille, vous n’aurez même pas à réaliser cette étape, l’entonnoir tiendra tout seul.

Ensuite, reste à voir ce que l’on met dans le piège à mouche.
Et pour ça, ça peut aider de connaître un minimum ces insectes.

 

Connaître les mouches pour les éloigner

Un détail qui n’en est pas un : connaissez-vous bien les mouches ?

Il existe en France en effet quelques 600 espèces différentes de mouches.
Et toutes ne sont pas gênantes, bien au contraire. Certaines sont même essentielles, car elles participent à la pollinisation, dévorent des insectes nuisibles comme les pucerons etc.

En fonction de votre lieu de vie et de votre environnement, vous pourriez avoir à la maison plusieurs espèces différentes de mouches. Toutes ne se nourrissent pas de la même façon, et donc ne seront pas sensibles aux mêmes pièges.

En général, c’est la mouche domestique, Musca domestica, qui va venir nous embêter à tournoyer dans la maison comme une folle, se poser sur nous et laisser des traces de déjections un peu partout (fenêtres, portes, murs, plafonds…).

Mouches domestiques

 

Vous verrez aussi fréquemment dans vos intérieurs la mouche verte, aussi appelée mouche à merde, reconnaissable à sa couleur verte un peu irisée. Elle est attirée par les charognes et restes de viande où elle pond ses œufs.

Mouche verte
Mouche verte – crédit : Juan Pablo

 

Ou encore, la grosse mouche bleue, très bruyante et gênante une fois rentrée à la maison, adore pondre ses œufs dans tous les restes de nourriture : une poubelle ouverte, un reste de viande… et c’est parti !

grosse mouche bleue

 

Plus en campagne, vous pourriez bien être gênés par la mouche charbonneuse, dites aussi mouche des étables. Si vous vivez à proximité d’une étable, d’une écurie ou d’une bergerie, vous en verrez, c’est obligé. Elle est attirée par le fumier et le crottin, et ses larves sont coprophages (elles se nourrissent de matières fécales).

On voit donc rapidement que chaque mouche est différente. Alors prétendre avoir une solution unique à toutes les situations est plutôt mensonger.

Bien connaître les mouches qui vous envahissent et ce qui les attire permet également de prendre des premières mesures pour éviter d’en avoir des dizaines voire centaines à la maison.

 

Piège avec du sucre et de la fermentation

S’il y a bien 2 éléments qui attirent les mouches par dizaines, ce sont le sucre et l’odeur de la fermentation.

Pour la mouche commune, celle qui nous embête le plus souvent, on choisit un appât très simple et pourtant si efficace.

 

Sirop ou sucre avec de l’eau

De l’eau sucrée, c’est redoutablement efficace !

Vous pouvez diluer du sucre blanc ou roux dans un peu d’eau tiède, et placer cet appât dans le piège à mouches.

Mais il y a encore mieux : les sirops.
Si vous avez un sirop de fruit à la maison, mettez-en un peu avec de l’eau dans la bouteille en plastique.

Les sirops ont une telle concentration en sucre, couplée à l’odeur de fruit, que c’est irrésistible pour les mouches et les guêpes.
Ça vous prendre littéralement 2 min et quelques centimes pour faire un piège à mouches maison super efficace.

Dès qu’il y a trop d’insectes noyés dedans, ou que vous voyez que le piège perd en efficacité, renouvelez le sirop.

 

Miel et eau

Un peu de miel dilué dans de l’eau fonctionne aussi très bien.
Seulement, vu le prix du miel… C’est un peu dommage d’en gaspiller pour attraper des mouches.

 

Fond de bière

La fermentation de la bière attire très bien les mouches, et même les guêpes et encore d’autres insectes.
Prenez une canette de bière la moins chère, inutile de chercher la qualité ici.

Versez la dans le piège à mouche, et patientez.

 

Vous l’aurez compris, selon le type de mouche qui vous envahit, adaptez l’appât à ses préférences alimentaires, comme nous l’avons vu plus haut dans l’article : un morceau de viande, des fruits très mûrs voire pourris, un fond de fumier…

 

Les techniques qui ne marchent pas bien

Ce qui est génial avec le web, c’est qu’on trouve plein d’astuces gratuites pour énormément de choses. Mais parfois, une même astuce peut être reprise à foison, même si elle n’est pas vraiment utile.

A notre niveau, et en discutant sur 2/3 forums, voici quelques techniques qui n’ont pas portées leurs fruits.

 

Vinaigre

On trouve très souvent sur le web des recettes pour faire un piège à mouche facilement, à base de vinaigre.
Vinaigre de cidre, vinaigre de vin…

Pourtant, nous connaissons tous cette vieille expression « on n’attire pas les mouches avec du vinaigre ».

Si certaines espèces peuvent être sensible à la fermentation des pommes, donc au vinaigre de cidre, cela ne semble vraiment pas la meilleure technique.
On a testé, et après plusieurs jours, il y avait toujours plus de mouches dans la maison que dans le piège.

 

Levure

Certaines recettes utilisent un peu de levure, à diluer dans de l’eau tiède.
Parfois en ajoutant du sucre, parfois non.

Si sur le principe, l’échappement du gaz lié à la fermentation est une bonne idée, cette technique ne semble pas très efficace.

 

Poivre

On peut voir des recettes à base de lait ou de vin, à mélanger avec du poivre notamment.
De ce que nous avons pu tester, et de quelques échanges sur divers forums, cette technique ne semble pas efficace. Gardez donc votre poivre pour agrémenter vos plats !

 

Et vous, quelle technique utilisez-vous ? Qu’est-ce qui marche ou pas ?

 

A lire également :

Comment lutter contre les moustiques à la maison ?

Agriaffaires, les annonces agricoles

Comment protéger ses cerises des oiseaux ?

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sommaire
Suivez-nous :
Retour haut de page