Comment nettoyer un four et le dégraisser facilement ?

Nettoyer un four facilement

Cuisiner de bons plats est un véritable plaisir et un régal ! Mais quand vient le moment de nettoyer le four, c’est tout de suite moins amusant.

Restes d’aliments brûlés, graisses noircies bien incrustées, porte et grille collantes…
Voici quelques conseils pour vous faciliter la vie au quotidien, et bien nettoyer et dégraisser votre four.

 

Tout d’abord facilitez vous la vie au maximum dès l’achat de votre four. Aujourd’hui, la très grande majorité (totalité ?) des fours qu’on trouve en magasin ou sur internet intègrent une fonction d’autonettoyage.

Mais c’est souvent flou, alors voici un résumé de ces fonctions.

 

Four autonettoyant : les différents modes

Au moment d’acheter un four, à poser ou encastrable et quel que soit le type (électrique, à gaz…), on s’emmêle vite les pinceaux entre les modes auto-lavant.

 

Four à catalyse

Qu’est-ce que la catalyse ?

Ici le four est équipé de parois catalytiques, rugueuses et microporeuses.
Pendant la cuisson, les graisses et projections sont absorbées par ces parois, au-delà de 200°C.

L’entretien est donc presque systématique et automatique, pendant que le plat cuit.
La consommation énergétique est moindre. Cela limite également les odeurs.

En revanche, la grille, la porte et le fond (la sole) ne sont pas dégraissées par la catalyse.
Un nettoyage manuel de ces éléments restera donc nécessaire.

A noter aussi que les parois catalytiques sont plutôt fragiles : il ne faut surtout pas les gratter !
Leur durée de vie est également limitée : au bout d’un certain temps, leur capacité d’auto-lavage diminue, il faut alors penser à les changer.

 

Four à pyrolyse

Qu’est-ce que la pyrolyse ?

C’est un mode de nettoyage du four qui monte la température à + 500°C : les graisses et résidus sont alors brûlés, et réduits en cendres. Il suffit de passer un coup de chiffon microfibres dans le bas du four pour enlever ces cendres.

La pyrolyse est très efficace puisqu’elle nettoie les parois, ainsi que la porte et les grilles.

Cependant, ce mode est très consommateur d’énergie et est incompatible avec une cuisson : il faut lancer le mode seul, sans rien mettre.

En général, les fours à pyrolyse coûtent plus cher à l’achat que ceux à catalyse.

Four à pyrolyse dans la cuisine
Four à pyrolyse dans la cuisine

Pour réduire les coûts et consommations électriques avec cette technologie, lancez la pyrolyse juste après avoir fini de cuire un plat : le four est encore chaud et montera plus facilement à 500°C. Si votre abonnement électrique a des heures creuses, profitez de ces moments pour réduire la facture d’électricité (le weekend par exemple).

 

Four à hydrolyse

Qu’est-ce que l’hydrolyse ?

Cette technique crée un bain de vapeur qui va décoller les graisses et résidus alimentaires.
On retrouve souvent cette technique dans les fours à vapeur, ou certains modèles qui coûtent généralement plus cher que les deux précédents.

L’utilisation est très simple et économique : on verse 40 cl d’eau avec quelques gouttes de liquide vaisselle sur la sole (le fond), et on enclenche le programme pendant environ 30 min.
La chaleur transforme l’eau en vapeur, qui va faire fondre et décoller les graisses. Toutes les saletés tombent au fond, et il suffit d’un coup de chiffon microfibres pour que tout soit propre.

 

Hormis avec modèle plutôt haut de gamme et qualitatif, vous aurez donc toujours un minimum d’effort et d’entretien à faire.

 

Entretenir régulièrement le four

Si vous voulez vraiment que cette tâche ne soit pas une énorme corvée, où vous suez pendant des heures pour retirer les graisses les plus tenaces, retenez une règle d’or : entretenir régulièrement le four !

Même chez les professionnels de la restauration et les fournisseurs de matériel de cuisine, comme dans cet article, on recommande de nettoyer son four au quotidien.
Si dans un restaurant ou une cuisine collective, on prend tant soin de laver les équipements à chaque utilisation… C’est qu’il y a une raison. Et comme souvent, les techniques qui font leurs preuves chez les pros sont bonnes à reproduire à la maison.

Four professionnel
Four professionnel

 

Et pour un entretien régulier, avec des produits naturels et sans se ruiner, il existe plusieurs astuces !

Nettoyer le four avec du citron

Connu pour aider à éliminer les mauvaises odeurs, le citron est également un allié économique et naturel pour nettoyer votre four.

Pressez 1 ou 2 citrons, et placez le jus dans un récipient en verre ou un plat adapté à la cuisson, et ajoutez un peu d’eau.

Placez le récipient dans le four, et faites chauffer pendant 30 min.
Selon l’état de saleté, on va chauffer entre 80 et 200°C.

Laissez refroidir, et passez un coup d’éponge ou de chiffon.

nettoyer porte de four
Dégraisser une porte de four

 

Utiliser du savon noir

Comme pour l’entretien du sol, diverses surfaces et même pour faire une lessive maison, le savon noir est un produit naturel et écologique qui sert à tout nettoyer.

Remplissez une bouteille spray avec de l’eau bien chaude, dans laquelle vous diluez un peu de savon noir. Comptez une bonne cuillère à café (ou deux) pour une bouteille spray.
Si les salissures sont vraiment tenaces, on peut ajouter un peu de cristaux de soude (à manipuler avec des gants car irritants pour la peau).

Note : si l’eau est froide, le savon noir ne se diluera pas.

Aspergez les parois, grilles et porte du four avec la solution.
Laissez agir une bonne heure, puis rincez avec une éponge ou un chiffon microfibres humide.

 

Nettoyant avec du savon noir
Nettoyant avec du savon noir

Bicarbonate de soude et vinaigre blanc

Le vinaigre blanc sert lui aussi à tout à la maison !
Economique, écologique, facile à utiliser : pourquoi s’en priver ?!

Dans une bouteille spray, mélangez 1 dose de vinaigre blanc pour 3 doses d’eau.
Secouez et aspergez sur la grille, le fond ou la porte. Laissez agir environ 30 min, puis rincez et essuyez.

Mais si les tâches vous résistent et que la graisse est tenace, alors on passe à une solution plus efficace : vinaigre blanc + bicarbonate de soude.
On peut ajouter quelques cuillères à café de bicarbonate de soude dans la solution (attention, on ne confond pas avec les cristaux de soude).

Mais le plus efficace à notre avis :
saupoudrez un peu de bicarbonate de soude sur les traces de graisse les plus dures à enlever, puis aspergez avec le mélange à base de vinaigre.
Le vinaigre blanc réagit au contact du bicarbonate de soude : la réaction mousse et est très efficace pour décoller les saletés.

Laissez agir quelques minutes, puis passez un coup d’éponge humide.

 

Et vous, vous avez d’autres astuces efficaces pour nettoyer un four facilement ?

A lire également :

Comment et où revendre ses livres d’occasion ?

Qu’est-ce qu’un contractant général ?

Partagez l'article :

Facebook
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sommaire
Suivez-nous :
Retour haut de page