Comment et où revendre ses livres d’occasion ?

Revendre des vieux livres anciens et d'occasion
Vous avez besoin de faire un peu de place sur vos étagères ? Vous voulez récupérer de l'argent avec vos vieux livres que vous ne lisez plus ? Voici comment faire.

Faire de la place sur les étagères, gagner quelques euros, préparer un déménagement : on a tous une bonne raison de vouloir revendre des livres à un moment.

Voici quelques conseils pour savoir comment, où et combien revendre vos vieux livres.

 

Où revendre ses livres d’occasion ?

La réponse est finalement assez simple : un peu partout !

Il existe tellement de lieux, de sites, de réseaux sociaux aujourd’hui pour revendre ses livres d’occasion (ou tout autre objet de deuxième main d’ailleurs), que vous n’avez que l’embarras du choix.

Paradoxalement, c’est certainement le souci : on ne sait plus où donner de la tête !

Pour faire simple, voici quelques exemples.

 

Sites pour revendre vos livres

Vous pouvez facilement déposer une petite annonce pour revendre vos objets sur LeBonCoin, Rakuten ou encore Ebay.

Il y a aussi des sites et applications professionnels et spécialisés : Momox, Kiwibook…

Et même des structures qui s’engagent davantage, avec des fortes valeurs solidaires : Recyclivre ; Librairie Solidaire.

 

Réseaux sociaux

Facebook marketplace.
Ne cherchez pas midi à 14h : Facebook est le plus gros réseau social au monde, et il intègre pleinement cette fonctionnalité de petites annonces.

 

Lieux et organismes

Sans parler uniquement de revente réelle, il y a aussi les dons.
Vous pouvez déposer vos bouquins chez Emmaüs, ou des bibliothèques en libre-service qu’on voit de plus en plus.

 

En fait, globalement vous pouvez revendre vos livres aux mêmes endroits et sur les mêmes sites où vous pouvez en acheter.

 

Comment vendre ses livres ?

Il n’y a pas de recette miracle et pour la grande majorité des cas, il suffit de faire savoir que vous êtes vendeur ou mettre en ligne une annonce.

Utilisez aussi les réseaux sociaux pour partager votre annonce une fois publiée, elle pourra être relayée et vue davantage de fois, donc augmenter vos chances de succès.

Cas particulier : si vous possédez un livre ancien qui pourrait avoir une certaine valeur et intéresser des collectionneurs, la démarche est alors plus complexe, plus longue et professionnelle.

 

Quel est le meilleur site pour revendre ses livres ?

Nous ne qualifierions pas véritablement un site comme « le meilleur ».
La réponse est certainement un peu vague, mais cela dépend aussi de vous et de votre produit.

Si vous cherchez la simplicité, le plus connu est très certainement celui où l’on trouve absolument tout : Leboncoin.

Pour l’aspect « social » et partage rapide via les réseaux, préférez peut-être Facebook Marketplace.

Pour une plateforme professionnelle, qui vous rachète votre bouquin puis se charge de le revendre, essayez chez Momox.

Pour une approche également solidaire et plus responsable, vous pouvez vous tourner vers Recyclivre ou la Librairie Solidaire.

Au final, on voit bien qu’il y a différentes façons et différents endroits pour revendre ses livres d’occasion. Chacun et chacune aura ses préférences ou ses contraintes.

 

Qui rachète des livres ?

Tout un tas de personnes peuvent être intéressées par le rachat d’un livre d’occasion.

Pendant longtemps, on voyait un peu le marché de l’occasion d’un mauvais œil : pas fiable, pas qualitatif, il vaut mieux acheter neuf…
Ou bien c’était quelque chose qu’on imaginait davantage réservé aux personnes qui ont peu de moyens : des étudiants qui ont besoin de livres scolaires, des familles modestes etc.

Mais tout ça a bien changé !

Ne pas acheter continuellement du neuf, c’est contribuer à limiter la consommation de ressources naturelles et de matières premières, c’est limiter le rejet de CO2 dans l’atmosphère, c’est lutter contre une course folle et déraisonné à la production de masse…

Alors oui, on va toujours retrouver des profils de personnes aux revenus modestes, qui veulent se faire plaisir sans impacter lourdement leurs économies.
Seulement, de nombreuses personnes soucieuses de réduire leur impact environnemental et de mieux préserver la planète vont aussi, et de plus en plus, se tourner vers le marché de l’occasion.

On peut aussi trouver des collectionneurs, ou des passionnés qui vont rechercher une édition particulière. Par exemple, si l’on prend le livre le plus vendu au monde tous les temps, à savoir la Bible, le nombre de parutions est tout simplement énorme, avec des dizaines et des dizaines de parutions au fil des siècles. Un exemple bien conservé et en bon état du XVIeme siècle est certainement une pièce rare et convoitée.

Des ouvrages les plus célèbres de grands auteurs, aux BD parues en édition limitée en passant par des registres de poèmes ou les mémoires d’illustres personnages ayant marqué l’histoire : ce qui est pour vous un vieux bouquin, est peut-être un trésor pour un autre.

 

Comment fixer le prix d’un livre ?

Le prix d’un livre est parfois difficile à estimer.

Lorsqu’il s’agit d’un vieil ouvrage, il convient de commencer par faire quelques recherches : parution, auteur, particularités…
On peut ensuite s’adresser à un expert en livres anciens, qui va analyser, expertiser et estimer la valeur du bien.

Mais au quotidien, pour la grande majorité d’entre nous qui voudrions faire de la place dans nos bibliothèques et récupérer quelques euros au passage, il y a plus simple.

 

Regarder les sites d’occasion

Reprenez par exemple la liste en début d’article, et vérifiez sur quelques grands sites connues si vous trouvez le même livre (dans la région ou au niveau national).
Regardez un peu les annonces, l’état des objets et les prix ainsi que… la date ! Ne vous précipitez pas.

Si un bouquin reste en vente depuis 3 mois, il n’est peut-être pas si recherché, ou il faudra baisser le prix.

 

Comparer avec le prix des livres neufs

Tout simplement, parcourez quelques grands sites comme Amazon, la FNAC, Cultura… ou même des librairies, et regardez quel est le prix du livre à l’état neuf.

Plus vous voudrez le vendre vite, plus il faudra proposer une remise importante par rapport à ce tarif initial.

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire
Suivez-nous :
Retour haut de page