Visiter La Rochelle : où se promener et quoi voir ?

Visiter La Rochelle

Située sur la côte Atlantique en Charente-Maritime, cette très belle ville au riche patrimoine architectural et culturel est reconnaissable à ses 3 tours qui gardent l’entrée du Vieux-Port.
Cette cité millénaire s’est rapidement développée grâce au commerce et à ses ports : pêche, commerce, plaisance. Elle a toujours gardé un grand dynamisme.

Face aux Îles de Ré, d’Aix et d’Oléron, avec un climat océanique très doux, La Rochelle est une très belle ville à visiter et offre un cadre de vie des plus agréables.

Le temps d’un weekend ou d’une escapade, visitez La Rochelle et découvrez ses richesses.

 

Le Vieux Port

Impossible de se rendre à La Rochelle sans découvrir et se balader au Vieux-Port.
C’était le point névralgique de la vie de cette cité médiévale fortifiée et commerciale.

Quartier central et très vivant de la ville, promenez-vous le long des différents quais : Quai Duperré, le Quai Valin, le Gabut, le Quai du Carénage, remontez la cour des Dames.

Quelques bateaux mouillent dans ce petit port.

Juste à l’arrière, l’Eglise de Saint-Sauveur dont la tour carré est tout de suite remarquable et que l’on voit sur de nombreuses photos du Vieux-Port.

Vous trouverez dans ce quartier de nombreux bars, restaurants et glaciers.
A la nuit tombée, les bâtiments historiques sont tous illuminés et l’ensemble est magnifique.

Vieux Port de La Rochelle de nuit
Le Vieux-Port éclairé la nuit – crédit : Karim Manjra

 

Visiter les tours

Ce sont elles que l’on représente quand on évoque La Rochelle : cette entrée du Vieux Port, gardée par la Tour Saint-Nicolas et la Tour de la Chaîne. Sans oublier la 3ième !
Belles et majestueuses, impressionnantes, elles dominent la vieille ville. Les Rochelais sont fiers de leurs tours, et à la première visite de la ville, on comprend pourquoi.

Vieux Port de La Rochelle et les 3 tours
Vieux Port de La Rochelle et les 3 tours – crédit : Simon Pallard

Sur la photo ci-dessus, de gauche à droite : la Tour Saint-Nicolas, la Tour de la Chaîne, la Tour de la Lanterne.

 

La Tour Saint-Nicolas

C’est la plus grosse et la plus connue des trois, et celle la plus souvent représentée.
Avec les deux autres, elles sont les vestiges de l’ancienne enceinte médiévale qui protégeait la cité.

Elle était reliée à sa voisine, la Tour de la Chaîne, par une très grosse chaîne en fer : cela gardait l’entrée du port. En cas d’attaque, les navires ennemis ne pouvaient atteindre le cœur de la cité.

D’après une légende locale (vous pourriez trouver des BD sur le sujet), c’est la fée Mélusine qui a construit la tour par erreur, en faisant tomber des pierres d’un château détruit en volant au-dessus de la ville.

 

La Tour de la Chaîne

Située pile en face de la Tour Saint-Nicolas, elle est plus petite.
Comme vu juste avant, elle tient son nom de la chaîne qui protégeait la ville. Cette grosse chaîne en fer était attachée aux deux tours et suspendue entre elles.

 

La Tour de la Lanterne

La 3ième est surmontée d’une flèche et contenait une lanterne (d’où son nom) pour servir de phare aux marins. Elle servait également à surveiller la mer.
Plus tard elle a servi de prison.

On l’appelle aussi la Tour des Quatre Sergents, ou plus rarement tour du Garrot.

 

La porte de la Grosse Horloge

Emblématique du Vieux Port, ce bel édifice est un vestige des anciennes fortifications qui défendaient la cité.

On passe en dessous pour rejoindre les principales rues du centre-ville.

Porte de la Grosse Horloge à La Rochelle
Porte de la Grosse Horloge au Vieux Port – crédit : Steven Roussel

Déambulez dans le centre-ville pour découvrir la richesse des anciennes constructions : rue des arcades, la Cathédrale Saint-Louis sur la place de Verdun…

 

Le port des Minimes

Plus récent (créé en 1972), plus éloigné du centre-ville, le port des Minimes est un très grand port de plaisance qui compte 5 000 places en eau profonde suite au dernier chantier d’extension des Minimes !
Cela hisse la ville dans le top des plus grands ports de plaisance de France et d’Europe.

Vous avez envie de voir plein de bateaux de toutes sortes ? Petits bateaux à moteurs, voiliers, catamarans… pour les amateurs, cela vaut vraiment le détour !

A la pointe des Minimes vous verrez aussi au milieu de l’eau le Phare du bout du monde.

Phare du bout du monde au coucher de soleil
Phare du bout du monde au coucher de soleil – crédit : Rafael Garcin

 

L’aquarium

Construit face au Vieux-Port, Quai Louis Prunier, il vous permet d’admirer 12 000 animaux marins de quelques 600 espèces différentes, réparties dans 82 aquariums.
Lieu touristique emblématique de la ville et de la région, il accueille chaque plus de 800 000 visiteurs.

Vous y verrez divers poissons, des raies, méduses et même une vingtaine de requins.

Il est ouvert toute l’année, et il est possible de réserver ses billets en ligne.

 

Quel tarif pour l’aquarium de La Rochelle ?

Le prix des billets d’entrée est de 17,50€ par adulte et 12,50€ pour les enfants en plein tarif.
Si vous avez un CSE avec des réductions, c’est le moment de les utiliser.

 

Combien de temps dure la visite ?

Comptez une moyenne de 1h30 pour la visite.

C’est une moyenne : certains ne prendront qu’1 heure (enfants pressés qui courent partout…), d’autres plus contemplatifs mettront facilement 2h à faire le tour.

 

Quand y aller ?

Etant l’un des sites touristiques les plus visités de la ville et de la région, vous vous doutez bien qu’il faut vous attendre à y croiser pas mal de monde.

En période estivale, de vacances scolaires et les weekends, l’affluence est très importante.
Mais avec des enfants difficile de faire autrement.

Si vous pouvez, privilégiez donc les périodes hors vacances scolaires et en semaine : vous serez beaucoup plus tranquilles.

Cet aquarium géant vaut vraiment le détour et on comprend qu’il ait un tel succès.
On lui reprochera seulement, comme c’est très souvent le cas, une sortie avec obligatoire par la boutique : consumérisme quand tu nous tiens.

 

Les musées

Si vous avez envie de vous plonger davantage dans l’histoire et la culture, visitez l’un des nombreux musées.

Pratique aussi pour s’occuper (et occuper les enfants) quand il fait moche.

Parmi les musées à visiter, citons :

  • Le muséum d’histoire naturelle
  • Le musée maritime
  • Le musée des automates
  • Le musée Rochelais d’histoire protestante

 

Se promener le long de la côte

Vous avez envie de vous détendre et de profiter davantage de la nature et de la côte atlantique ?
Promenez-vous sur le bord de mer. Un sentier permet de longer la côte.

Partez admirer les carrelets, ces anciennes cabanes de pêche en bois haut perchées. Faites le plein d’air iodé. Allez vous poser confortablement, à écouter le cri des mouettes et des goélands…

Carrelet de pêche à La Rochelle
Carrelet de pêche au coucher du soleil – crédit : Rafael Garcin

 

Louer un vélo

Si vous venez à La Rochelle en train ou en avion, il est tout à fait possible de louer des vélos pour vous déplacer en ville et alentours.

Quand on pense aux vélos en libre-service, on imagine tout de suite le Vélib et ceux des autres grandes agglomérations. Or… bien longtemps avant tout ça, les premiers vélos en libre-service apparaissaient déjà à La Rochelle !
Le désormais Yélo vélo, était apparu comme le « vélo jaune » dès 1976 ! La ville fut en effet précurseur sur de nombreux aspects écologiques.

 

Profiter des plages

Les plages de La Rochelle ne sont pas les plus réputées ni les plus belles, rien à voir avec d’immenses étendues de sable blanc bordant une eau turquoise.

Toutefois pour se détendre au bord de l’eau en dégustant une glace, se reposer un peu en lisant un bon bouquin, elles sont agréables et bienvenues.

Près du centre-ville vous trouverez la plage de la Concurrence : petite, rapidement prise d’assaut par les touristes ou les Rochelais qui habitent dans le centre, elle est sympa pour une pause de midi avant de reprendre votre excursion.

Plus loin, vous trouverez la plage des Minimes : plus grande, plus sympa, en fin de journée on peut bien profiter du coucher de soleil sur la ville.

Si vous êtes en voiture ou même en vélo, vous pouvez aller plus loin encore au sud.
A commencer par la plage d’Aytré : plus brute, elle est aussi plus grande et moins fréquentée.

Si vous cherchez une belle et grande plage de sable fin, pour vous relaxer et vous baigner, alors nous vous conseillons de faire encore quelques kilomètres vers le sud et de rejoindre Châtelaillon-Plage.

 

 

Faire une croisière

Vous pouvez prendre un billet pour une petite croisière inter-îles au départ de La Rochelle.

Solution idéale pour aller découvrir rapidement l’Île d’Aix, l’Île de Ré ou cette d’Oléron sans avoir besoin de reprendre la voiture et de faire de longs trajets.
Un petit tour en mer est également très agréable.

 

Fort Boyard

Le très célèbre Fort Boyard, où se déroule l’émission TV du même nom depuis les années 90, est visible depuis La Rochelle quand les conditions le permettent et en faisant un tour en bateau.

Fort Boyard en mer
Fort Boyard en mer

C’est depuis Rochefort, plus au sud, qu’on commence à mieux le voir. Et surtout depuis la pointe de Fouras. Il est rattaché à l’Île-d’Aix.

Construit au 19ième siècle il avait pour objectif de protéger l’embouchure de la Charente et surtout Rochefort et son grand arsenal. Il n’a finalement été une prison que peu de temps, puis abandonné.

En revanche il est impossible de visiter le Fort Boyard car il n’est pas ouvert au public.
Il est seulement visible depuis la terre ferme : Fouras, l’île Madame, l’île d’Oléron, l’île-d’Aix. Ou bien pendant une croisière en bateau.

 

Aller à l’Ile de Ré

Face à La Rochelle se situe la très belle Île de Ré.
Très fréquentée et prisée à la belle saison, son accès se fait par le grand pont qui coûte… très cher, ou bien en bateau navette, qui coûte également cher et n’est pas accessible toute l’année.

Si un rapide aller-retour sur une journée est bien sûr possible, nous vous conseillons d’y passer au moins 24 ou 48h. Prenez le temps d’aller voir le Phare des Baleines, le port de Saint-Martin-de-Ré, les marais, les plages…

 

Faire un tour au Grand Pavois

Vous aimez la voile, les bateaux et le nautisme ?
Alors vous allez adorer le Grand Pavois.

Chaque année, à fin septembre / début octobre, ce grand salon est une référence dans le nautisme. Constructeurs de bateaux, professionnels de la voile, du cordage et autres équipements se réunissent ici.

Plus de 80 000 visiteurs défilent au milieu de centaines de bateaux exposés et de stands.

Et 2022 sera l’année de la 50e édition !

 

Participer aux Francofolies

Autre événement emblématique et marquant de la ville : le festival de musique des Francofolies, qui se déroule sur plusieurs jours au mois de juillet.

Devenu une référence au niveau national, les plus grands artistes se produisent sur cette scène.

Pour la programmation de 2022, se succèderont ainsi Mika, Calogero, N’To, Orelsan, Asaf Avidan, Hoshi ou encore Julien Doré.

 

Quand visiter La Rochelle ?

Vous pouvez visiter la ville toute l’année, la douceur du climat en Charente-Maritime et le bord de mer font qu’on est loin des grands froids d’autres régions plus au nord ou à l’Est.

En hiver, la ville est bien plus calme évidemment : pas de grands événements, très peu de touristes. Elle reste toutefois un minimum vivante et dynamique grâce à la vie estudiantine : entre Université et IUT, La Rochelle compte pas mal d’étudiants qui rajeunissent la ville et la font vibrer toute l’année. Il faut dire que le cadre est très agréable pour y faire ses études.

En été évidemment, l’afflux de touristes est bien plus important et le vieux port ou le centre-ville sont plutôt embouteillés, il faudra être patient pour circuler. D’autant en juillet avec le festival des Francofolies qui attire des milliers de personnes.

Pour profiter des beaux jours, tout en évitant les gros flux de touristes, préférez le printemps et l’automne.

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sommaire
Suivez-nous :
Retour haut de page