Deux rares girafes blanches au Kenya abattues par des braconniers

girafes blanches au Kenya, femelle et son petit
La seule femelle girafe blanche du Kenya a été tuée avec son petit par des braconniers, dans une réserve à l'Est du pays.

Au Kenya, la seule girafe blanche (femelle) et son petit ont été tués par des braconniers.

Une perte pour le Kenya

Cette girafe était très rare et n’a pu être observée que quelques fois dans son habitat naturel.
Cet animal n’a d’ailleurs été signalé dans aucun autre pays.

Le Kenya protégeait ces girafes depuis leur découverte en 2017, au sein d’une réserve à l’Est du pays.

Mohammed Ahmednoo, directeur de l’Ishaqbini Hirola Community Conservancy, estime qu’il s’agit d’une lourde perte et que le Kenya est « la seule communauté au monde à être gardienne d’une girafe blanche ».
D’importants efforts dans la recherche et la préservation de cette girafe ont été engagés, et cela dynamisait le tourisme dans la région.

Il s’agit donc d’une perte pour la biodiversité et tout le pays.

 

Le décès des deux girafes blanches a été confirmé le 10 mars par les rangers de l’association, et l’information a été relayée par le site kenyan The Star.
Leurs corps ont été retrouvés à l’état de squelettes après avoir été tués par les braconniers.

 

Une girafe atteinte de leucisme

Les animaux entièrement blancs sont en général des albinos, l’albinisme empêchant la production de mélanine.
Or ici la girafe et son petit étaient atteints de leucisme : il s’agit d’une maladie génétique qui empêche la pigmentation de la peau.

Le mâle survivant représente donc la dernière girafe blanche du Kenya.

 

Le braconnage au Kenya

Le Kenya, s’il attire nombre de touristes qui peuvent y observer des majestueux animaux au sein des réserves (éléphants, rhinocéros…), est victime du braconnage.
Trafic d’ivoire, de peaux et autres trophées… le braconnage est un véritable fléau dans ce pays.

Les autorités annonçaient d’ailleurs encore en 2019 vouloir durcir la loi et les peines de prison, avec des peines de prison à perpétuité pour qui serait pris avec de l’ivoire ou en train de tuer un animal sauvage.

Le pays s’efforce de lutter avec tous les moyens et toutes les aides disponibles contre les braconniers : éducation, associations, high-tech, législation…

D’après l’association African Wildlife Foundation, l’Afrique a vu sa population de girafes baisser de 40% au cours des 30 dernières années.

Photo : capture d’écran de la vidéo Youtube de White giraffe, par Hirola Conservation Program

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire
A lire

Vous aimerez aussi

Chat qui mange des croquettes

Pourquoi vous devriez acheter des croquettes sans céréales ?

Qui n’a jamais craqué devant la petite bouille d’un chiot ou d’un chaton ?
Nous aimons la nature et nos amis les animaux, et forcément, on veut bien faire pour leur bien-être, leur donner des produits de qualité, bons pour leur santé. Combien d’entre nous ont donné des croquettes à leur chien ou chat sans étudier méticuleusement le contenu, les ingrédients ?

Retour haut de page