Choisir un radiateur gaz : fonctionnement, avantages, prix

Chat allongé sur un radiateur au gaz

Les premières nuits froides sont là et l’hiver 2020 arrive à grands pas. On commence à allumer le chauffage et on redoute de voir flamber la facture. D’où l’intérêt pour faire des économies de choisir une installation performante.

 

Chauffage au gaz

Le gaz reste l’une des énergies les moins chères du marché, bien plus économique que le fioul ou une mauvaise installation électrique, et moins polluant aussi.
Avec une chaudière au gaz haute-performance énergétique dernière génération, le radiateur gaz constitue un excellent moyen de chauffer efficacement la maison.
L’eau chauffée grâce à la chaudière (ou pompe à chaleur ou encore panneau solaire), circule dans un circuit fermé et traverse le radiateur.

 

Radiateur à gaz ou radiateur à eau ?

En fait, c’est la même chose.
Il n’y a pas de gaz qui circule dans les radiateurs de la maison. On le nomme par habitude ainsi car il est généralement associé à un chauffage central au gaz naturel ou au propane.

On peut très bien le raccorder sur une installation avec une pompe à chaleur.
Le principe est de faire circuler de l’eau chaude, avec une entrée et une sortie, dans le radiateur à eau.

Il existe alors plusieurs schémas d’installation :
tous les radiateurs à gaz sont installés en série, l’eau chaude circulant dans chacun l’un après l’autre, en monotube ou en bitube.
L’installation bitube est la plus fréquente : chaque radiateur a sa propre arrivée d’eau chaude et sa sortie, ce qui permet de ne chauffer qu’une partie de la maison. Très utile si les enfants sont partis pour la semaine par exemple, ou si une chambre d’amis n’est pas utilisée.

chien face à une fenêtre, sur un radiateur à eau

 

Prix d’un radiateur

Les tarifs vont dépendre de la puissance de chauffage, les dimensions du radiateurs, la matière qui le compose (fonte, fonte d’aluminium ou acier) ou encore ses finitions : couleurs, décos…

Comptez moins de 100€ pour un petit radiateur en acier, la gamme la plus abordable.
Un radiateur en fonte d’aluminium, qui présente de meilleures performances et une bien plus grande inertie, sera plus cher : comptez facilement 500€ y compris dans la plupart des grandes surfaces spécialisées.

Il s’agit d’un investissement de départ en équipant votre maison ou appartement, pour un plus grand confort et des économies sur le long terme.

 

Economies par rapport à l’électrique ou au fioul

Les radiateurs utilisés pour les installations au gaz sont en fonte, en acier ou en fonte d’aluminium.
La fonte et la fonte d’aluminium sont les plus performants en termes d’inertie thermique : ils vont continuer à diffuser la chaleur emmagasinée, même après coupure de la chaudière (selon votre programmation).

Le gaz de ville est, surtout avec un bon chez un fournisseur de gaz, moins cher que l’électricité aux heures pleines.

L’écart de performance et de coût est important surtout comparé aux vieux modèles de radiateurs électriques, qu’on appelle souvent les « grille-pain » : ces derniers consomment beaucoup, chauffent peu, assèchent l’air, ne chauffent plus dès l’arrêt du radiateur…

Idem par rapport au fioul, sans parler de l’impact environnemental.
D’où justement toute la batterie d’aides financières de l’Etat pour améliorer la performance énergétique et l’isolation des foyers.

 

Aides financières

L’Etat a mis en place de nombreuses aides financières pour aider les particuliers à changer et améliorer leur installation de chauffage ou leur isolation. Notamment avec le dispositif gouvernemental « Coup de Pouce » pour une isolation à 1€ et des subventions pour isoler les combles et les planchers, ou installer une chaudière haute performance.

Crédit photos : unsplash

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire
Suivez-nous :
A lire

Vous aimerez aussi

Retour haut de page