Amende record de 225 millions pour télédémarchage abusif aux USA

Tas de billets dollars américains
Quand le régulateur américain lutte contre les appels indésirables, il frappe fort ! Amende record aux USA pour deux télémarketeurs du Texas.

Les français ne sont pas les seuls à se plaindre des appels intempestifs et du démarchage téléphonique abusif.

Une amende record vient d’être infligée aux Etats-Unis.

 

1 milliard d’appels automatisés

Deux télémarketeurs basés au Texas, Etats-Unis, ont écopé de la plus grosse amende de l’histoire de la FCC : the Federal Communications Commission (le régulateur des télécoms).

Le montant de l’amende record s’élève à 225 millions de dollars.

Les télémarketeurs ont passé environ 1 milliard d’appels automatisés en 2019, pour proposer des assurances santé.
Une grande partie des contacts étaient d’ailleurs collectés illégalement.

L’un des accusés, John Spiller, a reconnu avoir passés des millions d’appels y compris à des particuliers qui avaient spécifiquement demandés à être sur une liste pour ne pas être démarchés.
C’est-à-dire ce qu’on appelle en marketing des opt-out.

C’est comme la liste rouge, ou le fait de s’enregistrer sur Bloctel en France.

 

23 millions d’appels par jour

Sur les quatre plus gros opérateurs téléphonique, au début de l’année 2018, les plaintes de consommateurs concernant des appels indésirables liés à de l’assurance santé ont explosé.

Environ 23,6 millions d’appels automatisés étaient déclenché chaque jour.
Les appels étaient clairement destinés à tromper le consommateur final.

La plaie qu’est le démarchage téléphonique pourrit également la vie des citoyens américains.
D’après la FCC, les appels indésirables ont augmenté de 26% l’année dernière aux USA.

 

Une équipe dédiée

Comme le rapporte le site de presse CNBC, la FCC a annoncé dans le même temps mettre en place une équipe de 51 personnes pour lutter spécifiquement contre les appels automatisés.

Et la FCC n’en est pas à ses premières claques infligées aux spammeurs.
Ces dernières années, le régulateur américain avait déjà infligé pour 450 millions de dollars d’amendes.

Pour mieux lutter contre les appels abusifs, le Congrès américain avait également voté en décembre 2019 le « Traced Act » : ainsi, l’amende peut atteindre 10 000$ pour un seul appel automatisé abusif.

 

Idée à reprendre en France

En France, tout le monde fait le constat depuis des années de l’impuissance des pouvoirs publics et des opérateurs à lutter contre les appels indésirables.

Les plaintes et pétitions contre le démarchage téléphonique se multiplient au fil du temps, les consommateurs sont excédés par toutes ces pseudo-sociétés spécialisées dans l’escroquerie qui bafouent les lois et les droits des gens.

Un très bon exemple avec le plan d’aide à l’isolation à 1€, et le démarchage monstreux qui a suivi. De nombreux appels n’étant d’ailleurs qu’une arnaque à l’isolation à 1€. Il a fallu, péniblement au bout de deux ans, que l’Assemblée Nationale durcisse la loi.

Certains, personnalités politiques comme associations de consommateurs, appellent régulièrement à interdire purement et simplement le démarchage téléphonique.

Et si cette option n’est pas retenue, alors la France ferait surement bien de s’inspirer de la FCC : une amende de 10 000€ pour chaque appel frauduleux devrait commencer à calmer les cow-boys du télémarketing.

 

Crédit photo : Unsplash – Sharon McCutcheon

Partagez l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire
Suivez-nous :
Retour haut de page